16 avril : Crochet par... Lisbonne
Article mis en ligne le 19 mai 2010
dernière modification le 11 mai 2010

par André Petithan
Imprimer logo imprimer

Le chauffeur de Thialy nous conduit à l’aéroport vers 11h. Très tôt donc, de plus l’avion a une bonne heure de retard…

Nous pensons que ce sera cela de moins à attendre à Lisbonne.

Grosse erreur… un nuage de poussières volcaniques en provenance d’Islande bloque tous les aéroports nord-européens. Lisbonne sera donc une très, très longue étape.

On nous annonce en effet l’annulation de tous les vols vers le Nord. Nous obtenons un hypothétique billet de retour pour le mardi suivant.

5 jours d’attente donc. La TAP ne nous aide en aucune manière mais nous parvenons à trouver un petit hôtel pas cher.

Le projet Yombal se termine donc, dans sa partie voyage, par une note curieuse. Nous allons donc devoir faire du tourisme forcé. Lors d’une visite de la ville le lendemain, un des jeunes remarque : « Et dire que tout le monde va nous parler de Lisbonne, alors que nous voudrons parler de Malem… »



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2005-2017 © Saint-Julien-Parnasse - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33