Le commerce équitable en chanson.
Article mis en ligne le 29 novembre 2010

par André Petithan
Imprimer logo imprimer

Et les paroles suivent... A lire !

Pendant toute une année, le paysan a travaillé
Un matin a porté sa récolte au marché
Coton, banane, cacao et café,
Toute une année à trimer, et qu’est-ce qu’ils lui ont donné ?
 
Trois dollars, oui, trois pauvres petits dollars
Pour une année à trimer, trois pauvres petits dollars.
 
Il porte un grand chapeau, il est blanc et bien habillé
Il parle anglais, l’homme qui achète le café.
Coton, banane, cacao et café,
Une petite heure à bosser, et combien a-t-il gagné ?
 
Trois mille dollars, oui, trois mille dollars,
En une petite heure, trois mille dollars il a gagné !
 
Coton, banane, cacao et café,
Pour traverser l’océan, un mois il faut compter,
Et grâce à Internet en deux secondes et deux clics.
 
L’importateur touche encore plus de fric.
Voilà le grand patron qui se met à hurler :
‘ Le prix de ces ouvriers nous fera perdre le marché !’
Regarde sa Rolex, -‘ Zut il est déjà tard !’
Son chauffeur le ramène à sa villa de star.
 
Trois mille dollars, ça ne lui suffit plus,
Ni même un million, il en faut toujours plus.
 
C’est alors qu’intervient un expert très calé
Qui va examiner notre grain de café.
‘Avec un rien de chimie et de biogénétique,
Je le rends un peu nocif, mais bien plus attractif !’
 
Dans la pub télé une très grande actrice
Vient vanter les mérites de ces grains magnifiques.
Sous une pluie de café, elle joue les divas
Et pour trois petits pas des millions elle touchera.
 
Voilà qu’un seul petit grain de ce café
A plus de valeur que le paysan, sa récolte et son champ.
 
L’exportateur de plus en plus riche
L’importateur de plus en plus prospère
Le grand patron a retrouvé le sourire
L’expert ne boit plus de café
Impresario, Actrice, metteur en scène et banquier
Sont tous plus heureux et plus fortunés
 
Pour tout son dur travail le paysan
Ne touche toujours que trois dollars et un maigre pourboire.
 
Mais sur notre planète, la vraie valeur ajoutée,
Pour le bonheur de tous, c’est bien l’équité !
Hélas, depuis longtemps le Sud est dévalisé
Par des gens pour qui entre le capital et l’humain
Le choix est vite fait : pourquoi s’embêter
Quand on peut tout gagner sans rien ni personne respecter ?
 
Mais bien heureusement tout ça ça peut changer
Tous ensemble, un autre monde, ça peut s’inventer !
Cet autre paysan toute une année a travaillé,
S’est levé tôt mais n’est pas allé au marché.
 
L’homme qu’il a rencontré en toute simplicité,
Paie correctement celui qui a travaillé,
Car il sait qu’une heure de travail vaut tout autant,
Que l’on soit paysan ou boursicoteur dans le vent.
 
Avec Artisans du Monde c’est garanti
Le travail est payé à son juste prix
 
Contre les lois d’un marché impitoyable
Pour des échanges Nord-Sud solidaires et équitables.

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33