Savonnerie pour le GIE Bok Jom
Article mis en ligne le 9 novembre 2011

par André Petithan
Imprimer logo imprimer

Le GIE Bok Jom est un groupement de femmes qui est actif dans la commune de Malem Hodar.

Ces dames mènent des activités génératrices de revenus du fait de l’existence d’un marché hebdomadaire qui se tient tous les dimanches.

Le commerce soutenu peut constituer une arme de lutte contre la pauvreté.

Contexte

Le marché du dimanche (ou Louma) se tient dans Malem-Hodar, chef lieu d’un grand département.

52% de femmes s’y rendent pour faire leurs achats. Il regroupe plus de 60 villages des communautés rurales des alentours.

Besoins des populations

Le savon local à base d’huile d’arachide est très utilisé par cette population et sa demande devient de plus en plus grande dans ce marché. Ce qui fait que les femmes s’y activent mais le manque de
moyens pose souvent des problèmes.

Ce qui fait penser aux membres du GIE d’élaborer ce micro-projet pour mener à bien cette activité.

Budget

Produit Quantité Prix unitaire Prix total
Huile 300 l 1000 cfa 300.000 cfa
Khémé (soude) 500 kg 400 cfa 200.000 cfa
Bocaux (caisses de fond) 2 50.000 cfa 100.000 cfa
Bassines 10 pièces 2.000 cfa 20.000 cfa
Marmite 1 15.000 cfa 15.000 cfa
Parfum 24 bouteilles 2.000 cfa 18.000 cfa
total 683.000 cfa soit 1050 €


puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2005-2017 © Saint-Julien-Parnasse - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33