Jour 5
Article mis en ligne le 12 mai 2012
Imprimer logo imprimer

MARDI 3 AVRIL

Après un bon petit-déjeuner et après s’être inquiétés de la qualité de la nuit de chacun, nous nous mettons en route à 8h pour prendre la direction de Goudié … à vélo. Il faut 30 minutes pour que chacun ait un vélo qui roule et qui soit à sa taille. Le parcours de 3-4 km vers Goudié est difficile : sans ombre, dans le sable et la poussière, avec des charrettes pour transporter les sacs et les élèves ne faisant pas du vélo.

Arrivés à Goudié, nous commençons par visiter la curiosité locale : un grand trou… Composé de roche dure, il aurait servi de carrière pour les sites mégalithiques situés à quelques kilomètres de là. Une autre explication (moins probable) serait la chute d’une météorite.

JPEG - 198.3 ko

Quelle que soit l’explication, la légende raconte que ce trou a permis à la population de Goudié de se cacher lors de conflits et des rafles d’esclaves lors des 18e et 19e siècles.

Nous allons ensuite au village où l’accueil se fait avec des danses et de la musique. Suivent quelques discours officiels du chef du village, de l’imam et d’André. La matinée se termine par le retour vers Malem, entre chaleur et mal aux fesses.

En fin d’après-midi, après un bon diner et bonne sieste-leçon de Wolof-lecture, nous partons vers Tawa-Keur (précisons qu’André ne fait jamais la sieste, il réfléchit !). Nous visitons d’abord le moulin financé par l’asbl Malem-Auder et qui permet aux femmes de moudre le mil ou les arachides. Les familles qui utilisent le moulin paient une petite somme qui permet de payer l’essence et de rembourser une partie du prêt à l’asbl.

JPEG - 258 ko

Ensuite, nous allons visiter l’école de Tawa-Keur. Cette école avait une classe l’an passé ; cette année, il y a 110 élèves installés dans des locaux provisoires. L’asbl aidée par une école primaire (Ursulines de Koekelberg) a permis la création d’un potager avec une adduction d’eau et l’achat de quelques moutons à engraisser. Le potager permet de fournir des légumes pour le repas de midi des 110 élèves.

Les enfants, fiers de leur école, viennent nous présenter quelques-uns des moutons. Nous passons une heure dans le potager à planter, arroser, arracher les mauvaises herbes…

La population (dont des enfants qui sont apeurés de voir des Blancs) s’amuse de nous voir les mains dans la terre, ne sachant pas très bien quelles sont les bonnes et les mauvaises herbes.

Dans la même rubrique

0 | 5

Supplément
le 12 mai 2012
Jour 15
le 12 mai 2012
Jour 14
le 12 mai 2012
Jour 13
le 12 mai 2012
Jour 12
le 12 mai 2012


puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2005-2017 © Saint-Julien-Parnasse - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33