logo article ou rubrique
Stage biotechnique 2012 : Saint Jean de Luz
Article mis en ligne le 17 juillet 2012

par Jean-Paul Sprumont

Après l’activité dépolluante de la matinée et un copieux pique-nique, nous reprenons le car pour aller jusqu’à Saint Jean de Luz, visiter la criée aux poissons. Il n’y avait ce jour aucune arrivée de bateau prévue - les conditions météo avaient été difficiles - et ce sont donc des installations au repos que nous avons parcourues. Tout débute par le hall d’arrivée. C’est là que le poisson est déchargé, contrôlé et réparti par lots, tout cela sous le contrôle des services vétérinaires. Toutes les procédures nous sont expliquées et il y est aussi question des différentes espèces qui sont mises en vente.


Vue du port


Les entrepôts de la criée de Ciboure - Saint Jean de Luz


Gardons des traces de cette visite...

C’est un tout autre décor qui nous attend pour la suite. La salle de la criée elle-même. Les bureaux sont équipés d’ordinateurs et chaque acheteur sa place attitrée. Les poissons sont vendus par lots, suivant le principe de la valeur décroissante. Un prix est annoncé et baisse régulièrement jusqu’à ce qu’un amateur se manifeste. Si le prix tombe en-dessous d’un seuil minimum, le lot est retiré de la vente, le pêcheur reçoit une somme forfaitaire et la coopérative se charge d’écouler les invendus, souvent vers la grande distribution. Notre guide, particulièrement à son affaire répond à de nombreuses questions. Voilà une activité plus économique que biologique, mais un stage, c’est pour faire des découvertes tous azimuts. Et ce fut une belle découverte.


Vue de la salle aux enchères

Avant de rejoindre Biarritz, nous nous octroyons une grosse heure de temps libre dans cette agréable petite ville, et sous le soleil ! Magasins de souvenirs, balade sur la digue, terrasses accueillantes... Un bon moment de détente.


Saint-Jean de Luz : la place


Saint-Jean de Luz : la baie