St-Julien veut améliorer la santé à Hodar !
Article mis en ligne le 26 avril 2015
dernière modification le 28 avril 2015

par André Petithan
Imprimer logo imprimer

Décembre 2014. Rencontre avec des resposnables de l’ASUFOR (association des Usager du Forage) de Hodar.

Ce sont les personnes en charge de la gestion de l’eau à Hodar. Leur association, à but social, récolte les fonds générés par le forage.

L’objectif est de faire bénéficier le village des profits générés.

Un manque évident est apparu depuis longtemps déjà : la moindre blessure pose problème à Hodar. Aucune matériel de premier soin n’est disponible. Pas le moindre pansement, pas le moindre médicament. Aucune formation non plus. Lorsqu’un groupe d’occidentaux passe à Hodar, bien souvent, il laisse sa pharmacie. Pharmaciens Sans Frontières est intervenu en fournissant un petit matériel de base, depuis longtemps épuisé.

Ce constat, Malem-Auder l’entend et nous avons une piste. L’Institut Saint-Julien-Parnasse, tous les deux ans, lance un projet d’échange... Et si le sujet du prochain projet était... la santé de base ?

Liggéeyal wér gi Yaram (en wolof : "Travaille pour la santé") peut être lancé.



puce Plan du site puce Espace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2005-2017 © Saint-Julien-Parnasse - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33