L’option Biotechnique
Article mis en ligne le 18 avril 2015
dernière modification le 7 mars 2016
Imprimer logo imprimer

1/” Objectif général de la section

PDF - 443.8 ko

- L’option biotechnique propose l’étude dynamique de l’ensemble des facteurs qui constituent le monde vivant.
- L’écologie ouvre des perspectives humaines qui placent l’homme au centre du problème de la conservation de l’environnement.
- Au moment où les problèmes écologiques se posent quotidiennement avec acuité, l’option propose en même temps qu’un regard philosophique, des perspectives scientifiques.

L’option comporte trois lignes dominantes :

a) Caractère scientifique appliqué
Par l’observation directe et une démarche inspirée par les faits concrets (pollution de l’air, de l’eau, du sol), l’élève est amené progressivement à la compréhension de son milieu biologique et à l’abstraction scientifique

b) Caractère technologique
Il s’agit ici de découvrir les interventions et solutions possibles sur les êtres .vivants (hommes, animaux, plantes).
Dans ce but, des stages dans le monde industriel et scientifique, permettront à l’élève d’approcher de plus près les perspectives d’avenir des biotechnologies.

c) L’option est de nature socio-économique
En ce sens, elle étudie les moyens appropriés en vue de conserver la race humaine, en proposant des alternatives biologiques, sociales et économiques. Des conférences, débats, films, vidéos, visites, élargissent les perspectives des élèves en ce domaine.
En rhétorique tous les élèves réalisent un travail de fin d’études basé sur des recherches personnelles et défendu devant un jury extérieur.
- L’option biotechnique est une option de synthèse : Elle est le lieu de rencontre de différentes disciplines scientifiques : zoologie, microbiologie, botanique, biologie, biotechnologie. Elle place la génétique et l’évolution dans leur cadre naturel.
- L’option biotechnique est une option de transition. Les élèves y recevront une formation leur permettant d’entreprendre des études supérieures de type scientifique.
- L’option biotechnique est une option d’avenir. La technologie de l’environnement ainsi que les biotechnologies constituent un vaste champ de recherche où l’homme dans l’avenir trouve toute sa place. L’option biotechnique prépare les jeunes à ce bio-futur.

2/ 2ème Degré : Option groupée Biotechnique en 3ème et 4ème années

2.1. Aptitudes
Les critères d’orientation vers une option biotechnique tiennent compte des aptitudes et de l’évolution de l’élève dans les domaines suivants :
- ordre, soin, organisation du travail - esprit inventif et critique
- dextérité
- goût du concret, auquel s’ajoutera peu à peu l’acquisition de la capacité d’abstraction.

2.2. Programme

En 3ème année :
8 périodes/semaine, soit
4h/semaine de biologie appliquée :

Techniques de laboratoire :
-  matériel de verrerie - labo ;
-  consignes de sécurité ;
-  microscope et rapport de microscopie.

Cytologie :
-  rappel cellule végétale, animale ;
-  ultrastructure d’une cellule animale ;
-  reproduction de la cellule :
* mitose * meïose

Histologie végétale :
-  méristème ;
-  parenchyme ;
-  différents types de tissus.

Organographie végétale :
-  racine, tige, feuille, fleur, classification.

Anatomie végétale :
-  structure primaire, structure secondaire d’un organe ;
- structure primaire : racine, tige, feuille.

Physiologie végétale :
- nutrition ;
- respiration ;
-  chimiosynthèse ;
-  fermentation ;
-  besoins alimentaires ;
-  échanges cellulaires ;
-  cycle de l’azote.

Etude du règne des champignons :
-  structure ;
-  cycle de vie, rôles dans la nature ;
-  nutrition ;
-  reproduction ;
-  classification.

4h/semaine de technologie :

Dans ce cours, on étudie la relation qui existe entre l’homme et le monde végétal. Cette relation comprend différents aspects présentés de façon théorique et pratique.

Ainsi, après avoir découvert la formation du globe terrestre, l’identification des roches de notre environnement et la formation pédologique d’un sol, nous comprendrons mieux comment rendre un sol fertile, pouvant être utilisé pour une production végétale.

La formation se réalise aussi par une série d’activités pratiques :

-  Laboratoire du sol : exercice de détermination de roche, observation de certaines caractéristiques du sol, ...
-  Laboratoire d’observation végétale : caractéristiques de détermination du végétal, détermination de plantes sauvages, ...
-  Laboratoire de physiologie végétale : photosynthèse, cytologie, exercices d’observations microscopiques, ...

En 4ème année : 8 périodes/semaine, soit :
4h/semaine de biologie appliquées :

-  Classification générale des vivants.
-  Etude du règne animal :
* étude des grands types représentatifs ;
* les principales fonctions (alimentation, respiration, etc.), leurs adaptations et évolutions.
* Ethologie : étude du comportement animal.

4h/semaine de technologie :

-  Besoins alimentaires humains.
-  Techniques de conservation des aliments.
-  Etude d’un animal d’élevage (races, alimentation, soins...).
-  Alimentation des populations : aspects quantitatifs et qualificatifs. ;

Durant cette année sera perçue la relation entre l’homme et le monde animal. Cette relation comprend différents aspects : cytologie, histologie animale, étude des différentes solutions apportées par le monde animal aux problèmes vitaux : nutrition, respiration, circulation sanguine, régulation du milieu intérieur, relations avec le monde extérieur, reproduction.

2.3. Stage
Chaque année, un stage d’étude de courte durée est organisé en Belgique.
Traditionnellement, il se déroule à Mirwart en troisième et dans les Fagnes en quatrième.
Il permet aux élèves de réaliser des travaux d’observation en conditions naturelles et de visiter des sites particulièrement attractifs. Le stage annuel doit être considéré comme faisant partie de la formation.

3/ 3ème Degré : Option groupée Biotechnique en 5ème et 6ème années

3.1. Aptitudes

Les critères d’orientation vers une section biotechnique tels que décrits pour le deuxième degré restent valables.
On y ajoutera qu’au troisième degré l’élève devra faire preuve d’esprit d’initiative et de synthèse.

3.2. Programme

4h/semaine : Biologie appliquée.

* Questions d’écologie : étude de la biosphère.
-  unités écologiques : niches écologiques ; écosystèmes ; biomes ;
-  facteurs écologiques et dynamiques des populations ;
-  succession écologique et évolution d’un écosystème, d’un biome, de la biosphère ; notions de climax et de climax secondaire ;
-  transferts de matières et d’énergie dans les écosystèmes : relations trophiques et cycles.

* Questions d’environnement : gestion de la biosphère.
-  contrôle de la pollution atmosphérique ;
-  contrôle de la pollution des eaux ;
-  impact de l’agriculture sur l’environnement ;
-  maintien de la biodiversité ;
-  gestion des ressources ;
-  aménagement du territoire.

* Microbiologie.
-  définition, classification et caractères essentiels des virus, bactéries, champignons et protozoaires ;
-  croissance et cultures bactériennes ;
-  fermentations lactique et alcoolique.

* Biotechnologies, ingénierie du vivant.
-  génie génétique ;
-  cultures in vitro.

4h/semaine : Laboratoire de biologie appliquée.

-  comparaison de deux stations forestières d’une même région ;
-  mise en relation de deux techniques d’identification de pigments végétaux ;
-  analyse d’un sol ;
-  analyse de la qualité de l’air par le bioindicateur ;
-  contrôle de la pollution des eaux ;
-  microbiologisme : mise en évidence de l’activité de diverses enzymes ;
-  réalisation d’un vin de fruits ;
-  multiplicateur in vitro ;
-  visites de labos, d’industries.

Si en 5ème année on propose à l’élève l’étude du milieu naturel des êtres vivants et les interactions possibles entre ce milieu et les individus, en 6ème année, l’étude portera sur l’impact de l’homme sur la biosphère avec les nuisances qui en découlent : pollution, surexploitation des sols.

Les technologies nouvelles, les génies biotechnologiques ouvriront l’élève à un monde en pleine mutation.

3.3. Voyage d’étude
Chaque année, un voyage d’étude d’environ huit jours permet aux étudiants de réaliser des travaux d’écologie sur le terrain et de visiter des entreprises et institutions en rapport avec le programme de cours de la section.
Ce séjour résidentiel peut se dérouler en Belgique comme à l’étranger. Ainsi, le Québec, la région du Viroin et les Hautes-Alpes ont accueilli les élèves du troisième degré ces dernières années.
Ce stage fait partie intégrante de la formation et en constitue même le couronnement pour les rhétoriciens. Seules des raisons particulièrement sérieuses peuvent justifier une non-participation au voyage d’étude.
Afin de réduire le coût du voyage, les enseignants de la section aident les étudiants à organiser des activités de financement.

3.4. Diplôme - certificat
Les élèves de biotechnique pourront obtenir le certificat d’enseignement secondaire supérieur. Celui-ci donne accès à l’enseignement supérieur universitaire et non universitaire.

3.5. Etudes ultérieures - débouchés
Supérieures : études paramédicales, de laborantin(e), d’infirmier(ère), de diététicien(ne), assistant(e) en psychologie, ingénieur industriel (horticole, agricole, génie alimentaire), ...
Universitaires : licence en biologie, eaux et forêts, agronomie, licence en biotechnologie de l’environnement, ...

Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33