2012 - 2013 : Tester des désinfectants
Article mis en ligne le 12 mars 2013

par Jean-Paul Sprumont
Imprimer logo imprimer

S’intéresser aux bactéries et moisissures amène à se préoccuper de décontamination. Des deux désinfectants les plus couramment utilisés dans l’école par le personnel d’entretien, quel est le plus efficace ?

C’est ce que nous avons cherché à savoir en menant deux expériences. Dans la première, des objets identiques et soumis aux mêmes contaminations de départ ont été placés sur des milieux de culture. Le premier, tel quel. Le deuxième après avoir séjourné pendant 30 secondes dans une solution d’eau de Javel à 5%. Le troisième après être resté 30 secondes dans une solution de Dettol à 5%. Après avoir retiré les objets et scellé les boîtes de cultures, nous avons attendu une semaine avant d’observer le résultat. Dans tous les cas, le Dettol s’est avéré plus efficace, l’eau de Javel ayant aussi une action, mais plus légère. D’autre part, la nature des objets semble influencer grandement leur degré de contamination. Les objets lisses en matière plastique se sont avérés nettement plus "propres" que des pièces de monnaie et autre objets métalliques.

Test avec des bracelets

Test avec une pièce de monnaie. A droite, la solution de Dettol


[|.|]


[|.|]

Les résultats du test avec une pièce de monnaie. Au-dessus, avec le traitement au Dettol. On observe juste une petite colonie de bactéries. Au milieu, avec traitement avec l’eau de Javel ; une grosse colonie de moisissures est visible. En-dessous, le témoin (sans traitement). Le résultat est édifiant !

La deuxième expérience consistait à laisser des boites contenant du milieu de culture ouvertes durant une demi-heure. Ensuite on en ferme une (témoin) immédiatement, la deuxième après avoir vaporisé une solution de Dettol dessus, et la troisième après l’avoir vaporisée avec une solution d’eau de Javel. Ici aussi les résultats sont observés après une semaine. L’expérience confirme la précédente : les deux désinfectants sont efficaces, surtout le Dettol. Une surprise attendait toutefois la classe de sixième : les boîtes arrosées à l’eau de Javel étaient abondamment couvertes de colonies de bactéries, mais manifestement d’une seule espèce ! Il a fallu trouver une explication... Il est très vraisemblable que le vaporisateur ait été fortement contaminé (il contenait de l’eau) avant qu’on y place la solution d’eau de Javel. Celle-ci n’ayant pas été mise très longtemps dans le vaporisateur avant d’être utilisée elle aura tué toutes les bactéries, sauf une espèce, plus résistante.

Vaporisation des boîtes de culture (Ici avec le Dettol)

[|Photos : J.P. Sprumont|]

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.33