Print Friendly, PDF & Email

Organisation générale

Dans l’enseignement rénové, les 6 années du secondaire sont regroupées en trois degrés de 2 années chacun.


Premier degré d’observation
Ces deux premières années permettent de découvrir les goûts et les capacités des élèves. Nous pouvons dès lors les guider, les aider à développer leurs aptitudes et les motiver dans leur travail.
Durant ces deux années, l’attention sera portée sur l’acquisition des compétences transversales dont la maîtrise progressive assure le développement de l’élève. L’important dans la maîtrise d’un savoir n’est pas sa restitution pure et simple, mais l’aptitude à l’utiliser dans un contexte et dans un but.
Le rôle de l’école ne peut donc se limiter à la simple transmission de connaissances. Il lui incombe avant tout, de les organiser, de développer des savoir-être, des savoir-faire et des savoir-réfléchir qui faciliteront la réussite des apprentissages ultérieurs.


Second degré d’orientation
A partir de la 3ème année, la part des cours communs à tous les programmes diminue. L’éventail des options s’ouvre pour permettre à l’élève, soit de continuer dans l’activité choisie en 2ème (latin, sciences, économie), soit d’entreprendre une option nouvelle (biotechnique, éducation physique).
Le passage de 2ème en 3ème est sans doute le plus déterminant de tout le parcours scolaire au secondaire. A ce moment, l’élève est à même de mieux s’engager dans une voie suivant ses dispositions. Il choisira parmi les programmes que l’Institut propose, le groupe de cours qui lui convient le mieux, compte tenu de l’expérience des différentes matières qu’il a acquise au degré d’observation et de son engagement dans le travail. Sauf cas exceptionnel, il ne changera plus d’orientation jusque en fin de secondaire.
A ce niveau, il n’est pas encore question de s’engager dans une formation spécifique, mais bien plus de se donner une formation générale.


Troisième degré de détermination
Le moment est venu d’approfondir l’orientation choisie au 2ème degré ou de se réorienter définitivement, compte tenu de l’expérience acquise aux 1er et 2ème degrés.
Le degré de détermination prépare l’élève aux études supérieures sans toutefois entrer dans une spécialisation prématurée.