Print Friendly, PDF & Email
Option Biotechnique en 5-6

Les critères d’orientation vers une section biotechnique tels que décrits pour le deuxième degré restent valables.

  • ordre, soin, organisation du travail – esprit inventif et critique
  • dextérité
  • goût du concret, auquel s’ajoutera peu à peu l’acquisition de la capacité d’abstraction.
  • On y ajoutera qu’au troisième degré l’élève devra faire preuve d’esprit d’initiative et de synthèse.

Programme : 8 périodes/semaine

4h/semaine de biologie appliquée

Questions d’écologie : étude de la biosphère.

Unités écologiques : niches écologiques, écosystèmes, biomes.

Facteurs écologiques et dynamiques des populations : succession écologique et évolution d’un écosystème, d’un biome, de la biosphère, notions de climax et de climax secondaire.

Transferts de matières et d’énergie dans les écosystèmes : relations trophiques et cycles.

Questions d’environnement : gestion de la biosphère.

Contrôle de la pollution atmosphérique, contrôle de la pollution des eaux, impact de l’agriculture sur l’environnement, maintien de la biodiversité, gestion des ressources, aménagement du territoire…

Microbiologie.

Définition, classification et caractères essentiels des virus, bactéries, champignons et protozoaires.

Croissance et cultures bactériennes.

Fermentations lactique et alcoolique.

Biotechnologies, ingénierie du vivant.

Génie génétique.

Cultures in vitro.

4h/semaine de laboratoire de biologie appliquée.

Comparaison de deux stations forestières d’une même région, mise en relation de deux techniques d’identification de pigments végétaux, analyse d’un sol, analyse de la qualité de l’air par des bioindicateurs, contrôle de la pollution des eaux, microbiologie (mise en évidence de l’activité de diverses enzymes, réalisation d’un vin de fruits ou de bière, multiplicateur in vitro…), visites de labos, d’industries…

Si en 5ème année on propose à l’élève l’étude du milieu naturel des êtres vivants et les interactions possibles entre ce milieu et les individus, en 6ème année, l’étude portera sur l’impact de l’homme sur la biosphère avec les nuisances qui en découlent : pollution, surexploitation des sols.

Les technologies nouvelles, les génies biotechnologiques ouvriront l’élève à un monde en pleine mutation.

Voyage d’étude 

Chaque année, un voyage d’étude de 4 à 8 jours permet aux étudiants de réaliser des travaux d’écologie sur le terrain et de visiter des entreprises et institutions en rapport avec le programme de cours de la section.

Ce séjour résidentiel peut se dérouler en Belgique comme à l’étranger. Ainsi, Biarritz, La Rochelle, l’Alsace et l’Auvergne ont accueilli les élèves du troisième degré ces dernières années.

Ce stage fait partie intégrante de la formation et en constitue même le couronnement pour les rhétoriciens. Seules des raisons particulièrement sérieuses peuvent justifier une non-participation au voyage d’étude.

Afin de réduire le coût du voyage, les enseignants de la section aident les étudiants à organiser des activités de financement.

La suite...

Diplôme – certificat

Les élèves de biotechnique pourront obtenir le certificat d’enseignement secondaire supérieur. Celui-ci donne accès à l’enseignement supérieur universitaire et non universitaire.

Études ultérieures – débouchés

Supérieures : études paramédicales, de laborantin(e), d’infirmier(ère), de diététicien(ne), assistant(e) en psychologie, ingénieur industriel (horticole, agricole, génie alimentaire) …

Universitaires : licence en biologie, eaux et forêts, agronomie, licence en biotechnologie de l’environnement …